Recherche texte intégral
Contact Numéros utiles Tourisme Agenda Billetterie

  • BLOC MENU RUBRIQUE
  • id_bloc_conf : 218
  • id_bloc_def : 21
  • id_page_def : 10
  • id_page_conf : 9
  • id_xml_zone : 3
  • id_zone_def : 86
  • lang : fr

Conseil municipal

C’est l’assemblée délibérante de la commune qui réunit l’ensemble des élus municipaux.

  • 'BLOC MENU ARTICLE{id_page_conf}{id_page_trad
  • id_bloc_conf : 218
  • id_bloc_def : 21
  • id_page_def : 10
  • id_xml_zone : 3
  • id_zone_def : 86
  • lang : fr

  • BLOC CORPS ARTICLE
  • id_bloc_conf : 210
  • id_bloc_def : 20
  • id_page_def : 10
  • id_page_conf : 9
  • id_xml_zone : 4
  • id_zone_def : 84
  • lang : fr

EXPRESSION LIBRE - PRINTEMPS 2019



Nous avons beaucoup travaillé pour la ville et pour vous, beaucoup investi, plus que ce que nous avions annoncé dans notre programme en 2014. Même si nous avons perdu du temps en début de mandat pour sortir du réseau d’alerte et pour stabiliser les emprunts toxiques, nous sommes satisfaits de ce qui a été accompli. Pour autant nous souhaitons faire encore plus, la tâche n’est pas terminée, de nouveaux projets doivent être engagés pour consolider le changement visible de Vallauris Golfe-Juan.

Malgré la diminution des dotations nous continuons à investir pour la relance de notre ville :
10,5 M€ en 2018
13,5 M€ en 2019
Tout en diminuant la dette :
En 2017 : Pas d’emprunt
En 2018 : emprunt de 1,4 M€ quand on rembourse dans le même temps 2,8M€.

VALLAURIS
Rénovation des réseaux (assainissement, eaux pluviales, eau potable) bas du Tapis Vert au croisement Clemenceau et remontée, puis réaménagement de cette portion de Clemenceau jusqu’au Bar du Stade.
La place du Château terminée et sécurisée. Poursuite du réaménagement à l’arrière du Château.
Nombreux travaux sur les voiries, reprises de murs…

GOLFE JUAN
Après environ 2 M€ de travaux avenues de l’Est et Verdun, Eglise Saint-Pierre, avenue de la Liberté..., viennent en 2019, les plages, la base nautique, les aménagements, les voiries…

La relance économique passe par le développement de l’attractivité de notre commune et c’est pourquoi, il faut impérativement réaménager notre ville. Nous travaillons dans ce sens avec toute notre ardeur, et nos convictions toujours aussi fortes n’ont pas changé. Nous sommes fidèles aux engagements pris en 2014 auprès de vous, signe d’une politique municipale sincère au service de l’intérêt de Vallauris Golfe-Juan.

OSER LE COURAGE POLITIQUE POUR SERVIR LOYALEMENT VALLAURIS GOLFE-JUAN

Pour sécuriser une politique municipale, défendre et protéger la Ville des intérêts personnels, il faut OSER couper pour clarifier et assainir la situation politique, particulièrement quand on connaît les trahisons internes depuis longtemps de ceux qui :
- renient leurs supposées convictions d’avant, en s’associant aux opposants qu’ils ont combattus pour mauvaise gestion de la commune,
- se rallient à ceux qui dénigrent, salissent la réputation et l’image de la commune, ou encore à ceux qui jouent contre la relance et la bonne santé économique, et tout ça pour tenter une élection….

Les politiques de convictions, dévoués à la commune qu’ils aiment, ne trahissent pas leur électorat : un coup à droite, puis à gauche, puis écolo, puis nulle part selon leurs intérêts personnels. Pas glorieux… Pour l’exemple, il est impératif de s’élever de manière lucide, forte et sans haine contre ces comportements qui en disent long sur les motivations cachées des uns et des autres.

Quand l’extrémisme se déchaîne sur notre territoire avec une absence de respect surtout vis à vis de notre commune et de ses habitants, c’est du perdant/perdant pour son commerce, son économie, la valeur de vos biens et pour le tourisme. Quand un certain extrémisme qui ne comprend rien à la gestion et au fonctionnement d’une collectivité s’installe dans une Ville avec des migrants de la politique (une fois là, demain ailleurs), la bonne tenue de la politique souhaitée par nos concitoyens, se dégrade. On le constate depuis plusieurs mois à l’approche des élections municipales.

Il nous faut RESISTER face à ceux qui portent atteinte à la réputation et à l’image de notre commune. Il nous faut avoir le COURAGE de porter plainte, sans peur de perdre, pour marquer la DEFENSE des valeurs de Respect, d’Honneur et de Dignité qui s’attachent à la ville. C’est notre combat qui continue pour la relance, pour vous, votre bien être, vos enfants, vos activités et pour la bonne réputation de notre ville.

Contre vents et marées nous ne lâchons rien,
nous travaillons résolument et plus que jamais positivement,
nous tenons très fermement la sécurité, gérons bien les finances,
nous mettons en place des projets d’avenir,
nous rénovons la commune,
nous innovons constamment, et ça fonctionne.

Ce qui est grave aujourd’hui, c’est la complaisance de ceux qui diffusent l’outrance des détracteurs, donc détruisent notre ville, nos valeurs et notre bien vivre ensemble.

La majorité municipale

____________________________________________________________


Le contenu d’un budget est marqué notamment par la volonté de réaliser un programme de développement et d’aménagement harmonieux de la ville pour un mieux vivre. Cette volonté qui devrait être celle de la majorité municipale ne se traduit pas dans ses termes sur le budget qui nous a été présenté. Il est masqué par des recettes hypothétiques et son équilibre est le résultat de manipulations comptables réglementaires mais discutables. Il se résume à un emprunt, des produits de cession, des subventions qui relèvent du monde du virtuel.

Mais plus grave est le constat que l’équilibre budgétaire s’opère par un transfert important du budget annexe de l’assainissement vers le budget général et ce pour 2,6 millions d’euros. A cette somme, il faut rajouter l’excédent excessif de fonctionnement de 3,6 millions d’euros du budget général de l’exercice antérieur. C’était à notre sens l’occasion de rendre au contribuable les deniers non utilisés en abaissant la fiscalité locale ; Cet excédent, les habitants de la commune n’en bénéficieront pas.

Madame le Maire engage, sur un programme pluriannuel et sur des choix qui lui sont propres, des dépenses programmées sur 2 années à hauteur de 1 million d’euros en 2019, mais de 2,4 millions d’euros en 2020. Ce sera à ses successeurs d’assurer le financement de la poursuite de ce programme.

Par ailleurs, nous nous inquiétons vivement sur l’attribution des concessions de plages. Les futurs concessionnaires auront-ils le temps de mettre en place les installations avant le début de la saison.

Il est temps de tourner la page avec cette majorité municipale qui se délite. Lors du dernier Conseil Municipal, un élu de plus de sa majorité s’est retiré. Nous en sommes à trois (3) : A qui le tour ?

Dans un tel contexte on ne peut être qu’admiratif du travail accompli par le personnel territorial. Il mérite toute notre reconnaissance, car il veille quotidiennement à notre tranquillité, notre cadre de vie et notre bien être.

Leur dévouement est sans limite et nous les assurons de notre soutien maintenant et après.

Guy Giraud, Evelyne Ricchiardi, Eric Chalvin, Gisèle Chinca
Alliance Démocrate Indépendante


____________________________________________________________


Suite de notre COUP DE GUEULE du MAG n° 8 de janvier 2019 concernant la déviation de l’ex RN 7.

Nous demandions aux riverains de réagir suite aux articles de Nice-Matin du 8 août 2017 et 11 avril 2018.

Voir Nice-Matin du 8 août 2017 et Nice-Matin du 11 avril 2018, ou le Président du Conseil Départemental faisait le point sur le chantier de la déviation de l’ex RN 7, « l’ensemble des travaux réalisés pour l’inauguration de juin 2018 », prendra en compte également la pose des protections acoustiques réalisées à la demande des riverains, d’écrans acoustiques de murets rehaussés de panneaux acoustiques de 2 mètres de haut, de merlons antibruit, de murets destinés à absorber le bruit de roulement des pneus. D’habitude ces travaux sont réalisés après la mise en service de l’équipement routier, afin de diminuer les impacts sonores liés au trafic et préserver la tranquillité des riverains.

Nous étions très inquiets sur ces déclarations de réalisations de protections visuelles et phoniques de murs-écrans, car depuis l’inauguration de juin 2018 aucunes de ces promesses ou affirmations n’ont été tenues et réalisées.

Depuis l’inauguration, des techniciens du Conseil Départemental ont fait des études dans certaines propriétés mais pendant les heures creuses de la journée. Aux heures ou il n’y a le moins de bruit. Et ils ont depuis peu déclaré qu’il n’était pas nécessaire de faire des travaux car les bruits étaient acceptables, et fautes de bruits, ils ont décidé, de ne pas faire les traitements de façades, de murs-écrans, de doubles vitrages pour les propriétaires des habitations rentrant dans la DUP de 1976.

Il semblerait que toutes les promesses antérieures soient passées aux oubliettes.
Chapeau les menteurs.

‘’Les promesses n’engagent que les personnes qui les écoutent’’ Charles PASQUA

Robert Crépin, Gilbert Mirandon Charles-Line Crépin
Groupe Robert CREPIN DIVERS DROITE


____________________________________________________________


Tout ça, pourquoi ?

Le fonctionnement du conseil municipal est pathétique. Règlements de comptes entre élus, nombrilisme, discutailles… L’image donnée du linge sale qui se lave en famille est exécrable.

Outre cela, quand tu es élu d’opposition, tu t’opposes. De majorité, tu règnes. C’est figé. Quand tu sors de ce code, pour le bien de ta ville, on t’accuse de retourner ta veste. Ce n’est ni nouveau, ni un cas isolé.

Ce n’est pas comme ça que nous concevons la démocratie.

On voit aujourd’hui ce que donnent ces recettes du passé. Des gens dans la rue, des gilets jaunes, des foulards rouges, des brassards noirs, demain des casques bleus… La zizanie totale !!

Et en périphérie, des personnes en souffrance. C’est effrayant !

La politique a besoin de se rajeunir, d’innover, d’étonner, on en est loin.

Jean Lou PECE
Groupe Citoyens du monde


____________________________________________________________


Les deux anciens premiers adjoints, M. Bertrand et M. Giraud, ont apporté leur soutien au rassemblement sans étiquette que je conduis depuis plus de six ans.

Vous pouvez retrouver leurs déclarations, extrêmement fortes, sur www.ensemblevgj.fr.

Je me réjouis de pouvoir bénéficier des compétences et de l’expérience de deux poids lourds de la politique locale, impliqués et reconnus depuis longtemps.

Je me réjouis que les deux anciens premiers adjoints de la ville, qui ont travaillé dans des majorités différentes, soient capables de purger leurs différents, sans les occulter, pour regarder dans la même direction, en affirmant leur volonté d’élargissement, à mes côtés. Les égos sont mis de côté.

Vallauris Golfe-Juan a besoin de rassembler, d’apaiser, d’innover. Je le fais.

falcou ensemblevgj.fr

Jean-Noël Falcou
Ensemble pour Vallauris Golfe-Juan





Cité balnéaire de la Cote d’Azur et Ville aux cent potiers tourisme mairie

Hôtel de Ville - Vallauris
Place Jacques Cavasse
Tél. 04 93 64 24 24

Mairie Annexe - Golfe-Juan
Avenue Aimé Berger
Tél. 04 93 63 86 93


Accueil du site | Plan du site | Mentions légales | Rss Flux RSS
Site officiel de la ville de Vallauris Golfe-Juan © 2019 | Contact