fr en it
Recherche texte intégral
Contact Numéros utiles Tourisme Agenda Billetterie

  • BLOC MENU RUBRIQUE
  • id_bloc_conf : 218
  • id_bloc_def : 21
  • id_page_def : 10
  • id_page_conf : 9
  • id_xml_zone : 3
  • id_zone_def : 86
  • lang : fr

Conseil municipal

C’est l’assemblée délibérante de la commune qui réunit l’ensemble des élus municipaux.

  • 'BLOC MENU ARTICLE{id_page_conf}{id_page_trad
  • id_bloc_conf : 218
  • id_bloc_def : 21
  • id_page_def : 10
  • id_xml_zone : 3
  • id_zone_def : 86
  • lang : fr

  • BLOC CORPS ARTICLE
  • id_bloc_conf : 210
  • id_bloc_def : 20
  • id_page_def : 10
  • id_page_conf : 9
  • id_xml_zone : 4
  • id_zone_def : 84
  • lang : fr

EXPRESSION LIBRE - HIVER 2018/2019



Toute la majorité municipale vous présente des vœux de santé, de bonheur et de joie pour 2019.

LA VILLE DANS LA SITUATION GÉNÉRALE
Face aux crises qui secouent la France, il est important pour nous de continuer à travailler pour consolider notre commune sur tous les plans. Elle a pris, durant les 2 mandats passés, beaucoup trop de retard sur les villes voisines.
Elle ne pourrait pas supporter encore des désordres sur son territoire. La stabilité que nous construisons avec force depuis 2014 est le gage d’une sortie sereine et sécurisée des difficultés dans lesquelles la très mauvaise gestion précédente l’a plongée.
Des années de mauvais choix et d’une gestion complétement irresponsable avec une dette doublée sur 2 mandats par l’équipe de Mr Gumiel, Mr Giraud, Mr Chalvin, Mr Bisror… laissent des traces qui nuisent durablement à la bonne marche de la commune. Leur surendettement a été terrible, il impacte encore lourdement et pour des années le budget.
Malgré le fait que nous désendettions la commune avec une gestion très serrée, tout en investissant régulièrement chaque année, l’exercice est compliqué.
Par exemple, des investissements importants ont été réalisés en 2017 sans emprunt.
En 2018, 7,7 M€ investis, sans subventions de Cœur de ville, et en empruntant seulement 1,4 M€, donc moins que ce que nous remboursons. Contrairement à ce que des opposants totalement « à côté de la plaque » peuvent dire ou écrire, peut-être parce qu’ils n’habitent pas la ville donc ignorent les dossiers et leur progression. À ceux qui ont voté cet endettement, le plus digne pour eux serait qu’ils se taisent, reconnaissent leurs erreurs, en se réjouissant de l’avancée de nos travaux et en nous félicitant. Nos investissements représentent des efforts considérables dans un contexte très difficile.
DETTE.
Il faudra plusieurs années de notre bonne gestion pour retrouver de la sérénité financière. Les emprunts toxiques ont été renégociés difficilement avec l’état, 10 M€ de pénalités de renégociation, avec 6 M€ d’un fonds de soutien accordé par l’état et obtenu de haute lutte à Bercy par Mme le maire. Il reste 4 M€ à la charge de la ville et du contribuable, à affecter totalement sur l’ardoise laissée par la gestion aventureuse de la précédente municipalité.
FINANCES
L’état continue à nous retirer des dotations, à appliquer des pénalités majorées pour manque de logements sociaux (835 000€ cette fois), et en plus, il se désengage en transférant des charges supplémentaires sur la commune : division des CP en 2018 décidée par le nouveau gouvernement (380 000€), s’ajoutent le transfert par l’état des passeports, cartes d’identité etc, et la sécurité du territoire assurée par la ville avec toujours plus de caméras et d’agents...
CŒUR DE VILLE
Des mensonges sont diffusés : incompétence, mauvaise foi ou malveillance pré-électorale ? Il n’y a pas de dotation exceptionnelle, ni d’enveloppe chiffrée pour l’action Cœur de Ville. Les 16,8 M€ annoncés dans le document Cœur de Ville concernent des actions et des projets dits matures. L’état n’a pas donné, à ce jour, un montant précis des subventions qui seront accordées, il attribuera au cas par cas. Chaque dossier sera étudié et validé par le préfet de région avant d’octroyer une subvention qui pourra s’élever à 30% ou 40%... donc aujourd’hui incertitude, l’aide est inconnue, mais ne sera pas de 16,8 M€ comme certains le pensent. L’opposition élue connaît le dossier donné au conseil municipal ; on s’étonne de ce que certains racontent. Diffuser n’importe quoi est la manière d’amateurs ignorants ou d’incompétents nuisibles pour la commune. Ils tentent seulement d’exister en critiquant pour critiquer.
FAUSSES INFORMATIONS
La ville n’engage pas 11 M€ dans la résidence sociale pour les Seniors, mais 350 000€ ; le reste est pris en charge par les partenaires de Cœur de Ville. La rénovation de la totalité de l’avenue Clémenceau n’est pas évaluée à 15M€ mais à 4 M€. Les travaux ne se feront pas immédiatement sur la totalité de l’avenue Clémenceau. La 1ère phase porte sur le bas. Des travaux en deux temps pour respecter le fonctionnement des commerçants. Le projet est monté en concertation avec tous les riverains comme pour l’avenue de l’Est à Golfe -Juan. De l’avis de tous les observateurs extérieurs et intérieurs, les attaques de certains opposants sont d’une médiocrité rare et souvent outrancière ; sans idées ou motifs autres que détruire pour des intérêts personnels, elles prouvent une grande incompétence et méconnaissance de la gestion de notre commune et empêchent un débat de qualité à la hauteur des enjeux de notre ville.
Nous, nous sommes sur la bonne voie en construisant avec vous pour notre commune. Ensemble nous relevons tous les défis.

La majorité municipale

____________________________________________________________


Au seuil de cette nouvelle année nous vous présentons tous nos vœux de bonheur, de santé pour l’année 2019 entourés de vos proches et de ceux qui vous sont chers.
Il est fréquent qu’à l’occasion d’une séance du Conseil Municipal, Madame le Maire se vante d’avoir redressé la situation financière de la commune et d’être l’acteur de la renégociation de certains contrats. On a beau lui rappeler que la dette qui résulte des emprunts est un outil de gestion financière qui permet aux communes d’investir lorsque l’autofinancement est impossible ou insuffisant, elle s’entête dans ses errements. Toutes les villes supportent le poids d’une dette contractée par des emprunts des municipalités précédentes.
Jusqu’en 2014, les recettes de la commune ont toujours été suffisantes pour éviter d’augmenter les impôts. Ce qui fut le cas pendant les 2 mandats précédents mais pas avec la municipalité actuelle qui a fait progresser la fiscalité locale de plus de 10 %.
Voilà bien un exemple de l’état d’esprit contradictoire de l’équipe en place qui annonce à qui veut l’entendre avoir fait des économies en renégociant des contrats et qui d’un autre côté augmente nos impôts. Dans le domaine des travaux on s’interroge sur la programmation. Madame le Maire ne se serait-elle pas trompée de programme en réalisant peu ou prou celui prévu par la précédente municipalité ? Exemple : l’Ilot ELENA dont elle a retardé l’exécution le plus possible d’où un surcoût de 700 000 € ; la déviation de l’ex RN7 1ère partie qu’elle a combattue en son temps et dont aujourd’hui elle se félicite en prenant à son compte les remerciements des administrés riverains ; les travaux d’aménagement aux abords du château musée, l’aménagement de l’avenue de l’Est à GOLFE JUAN et bien d’autres (château ROBERT…).
On s’en félicite, mais on se questionne sur la véritable politique d’aménagement et d’équipement public de cette équipe municipale ; force est de constater que cette équipe élue en 2014 ne sait toujours pas que faire du mandat confié par le corps électoral.

Guy Giraud, Evelyne Ricchiardi, Eric Chalvin, Gisèle Chinca
Alliance Démocrate Indépendante


____________________________________________________________


COUP DE GUEULE : des Elus du groupe Robert CREPIN,
Concernant la déviation de l’ex RN 7, les riverains doivent réagir. Voir Nice-Matin du 8 août 2017. Lors d’une visite du chantier le 7 août 2017, Eric Ciotti, alors Président du Conseil Départemental et député, déclarait, la vitesse routière sera limitée, ici à 50 km/h « Le projet a été conçu en étroit lien avec l’ensemble des riverains et des acteurs locaux inquiets des nuisances sonores qui pouvaient être générées près de leurs propriétés ». Et de déclarer, « Qu’est-ce qui est prévu pour lutter contre le bruit ? En plus de l’enrobé spécifique, des murs-écran, des protections phoniques, des merlons. Des traitements de façades, seront installés » Dès l’ouverture de la route, a t’il promis.
Voir Nice-Matin du 11 avril 2018, le Conseil Départemental fait le point sur le chantier de la déviation de l’ex RN 7 « l’ensemble des travaux réalisés pour l’inauguration du mois de juin 2018 », prendra en compte également la pose des protections acoustiques réalisées à la demande des riverains, d’écrans acoustiques de murets rehaussés de panneaux acoustiques de 2 mètres de haut, de « merlons » antibruit, de murets destinés à absorber le bruit de roulement des pneus.
D’habitude ces travaux sont réalisés après la mise en service de l’équipement routier, afin de diminuer les impacts sonores liés au trafic et préserver la tranquillité des riverains.
Nous sommes très inquiets sur ces déclarations de réalisations de protections visuelles et phoniques de murs-écrans, car depuis l’inauguration de juin 2018 aucunes de ces promesses ou affirmations n’ont été tenues et réalisées.
Il semblerait que toutes ces promesses, traitements de façades, murs-écrans, double vitrages pour les propriétaires rentrant dans la DUP de 1976 soient passées aux oubliettes.
Sans réponse rapide nous saisirons le T.A.

Robert Crépin, Gilbert Mirandon Charles-Line Crépin
Groupe Robert CREPIN DIVERS DROITE


____________________________________________________________


Vœux.

Nous souhaitons, à toutes et à tous, nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.
Des vœux de bonheur, de bonne santé, de partage, de courage, de solidarité entre les peuples, d’amour et d’amitié.
Tous nos vœux pour un monde meilleur, rempli d’idées constructives et évolutives.
Un monde où la valeur humaine présiderait.
Un monde où le sourire serait le conducteur du bien vivre et du bon vivre.
Un monde où chacun d’entre nous se regarderait avec respect.
Un monde d’espoir et d’avenir.
Un monde où notre commune serait un havre de paix.
Un monde où les batailles électorales seraient respectueuses des idées des autres, avec des confrontations de points de vue à l’encontre de guérillas urbaines.
Et que Vive Vallauris Golfe-Juan avec tous ceux qui aiment notre commune.

Jean Lou PECE
Groupe Citoyens du monde


____________________________________________________________


La nouvelle année est traditionnellement l’occasion des résolutions et celle des vœux.
En 2019, je renforcerai mon engagement pour la commune avec mon équipe. Nous multiplierons les rencontres et les échanges enrichissants. Nous rassemblerons toutes les compétences qui souhaitent nous rejoindre pour l’élaboration d’un projet fort, dynamique et structurant pour Vallauris Golfe-Juan et ses habitants.
Je nous souhaite plus de confiance, plus d’écoute, plus d’humanité dans les relations, je souhaite un souffle nouveau pour notre commune.
Bonne et heureuse année à toutes et à tous, citoyens, associatifs, commerçants, artistes et artisans, employés municipaux, une pleine réussite dans vos réalisations.
Retrouvez-nous sur facebook, twitter, youtube et sur www.ensemblevgj.fr falcou ensemblevgj.fr

Jean-Noël Falcou
Ensemble pour Vallauris Golfe-Juan





Cité balnéaire de la Cote d’Azur et Ville aux cent potiers tourisme mairie

Hôtel de Ville - Vallauris
Place Jacques Cavasse
Tél. 04 93 64 24 24

Mairie Annexe - Golfe-Juan
Avenue Aimé Berger
Tél. 04 93 63 86 93


Accueil du site | Plan du site | Mentions légales | Rss Flux RSS
Site officiel de la ville de Vallauris Golfe-Juan © 2019 | Contact