fr en it
Recherche texte intégral
Contact Numéros utiles Tourisme Agenda Billetterie

  • BLOC MENU RUBRIQUE
  • id_bloc_conf : 218
  • id_bloc_def : 21
  • id_page_def : 10
  • id_page_conf : 9
  • id_xml_zone : 3
  • id_zone_def : 86
  • lang : fr

Archives

  • 'BLOC MENU ARTICLE{id_page_conf}{id_page_trad
  • id_bloc_conf : 218
  • id_bloc_def : 21
  • id_page_def : 10
  • id_xml_zone : 3
  • id_zone_def : 86
  • lang : fr

  • BLOC CORPS ARTICLE
  • id_bloc_conf : 210
  • id_bloc_def : 20
  • id_page_def : 10
  • id_page_conf : 9
  • id_xml_zone : 4
  • id_zone_def : 84
  • lang : fr

2014

La XXIIIème Biennale Internationale de Vallauris - Création contemporaine et céramique a eu lieu du 5 juillet au 17 novembre 2014.



Le concours

Musée Magnelli, Musée de la Céramique

Le concours, organisé depuis 1966, reste l’un des temps forts de la Biennale.

Depuis 2006, la formule du concours a évolué : il est désormais réservé aux artistes de nationalité d’un pays membre de l’Union européenne et trois sections sont instituées : Contenant / Design / Céramique architecturale, sculpturale ou conceptuelle afin de rendre compte au mieux de la diversité et la richesse des pratiques céramique.

Sur les 255 dossiers reçus toutes sections confondues, le Jury a sélectionné, lors d’une première session en janvier 2012, 32 artistes. Leurs œuvres ont été présentées au musée Magnelli, musée de la Céramique pendant la manifestation.

Le Jury a attribué les récompenses suivantes :

  • Grand prix de la Ville de Vallauris
    Frank Louis / Nightmare
  • Prix ex-aequo de la Ville de Vallauris "Section conternant"
    Lourdes Riera Rey / Lavas pilow
    Ariane Prin / Water cups fountain
  • Prix de la Ville de Vallauris "Section céramique architecturale, sculpturale ou conceptuelle"
    Yves Malfliet / Golden shower et black hole
  • Prix spécial "jeune artiste moins de 35 ans
    Zélie Rouby / Nature morte poison poisson

Sergei Isupov

Musée Magnelli, Musée de la Céramique

Né en Russie, Sergei Isupov vit et travaille aux États-Unis depuis de nombreuses années. Il crée une oeuvre onirique et surréaliste, éminemment autobiographique, explorant les relations hommes-femmes. Dans ses sculptures très narratives, l’artiste s’approprie tous les éléments plastiques, picturaux et graphiques comme un tout ; il joue sur les points de vue pour des créations picturales en trois dimensions où la sculpture est utilisée comme une toile. Pour la Biennale, à côté d’un ensemble de sculptures récentes, Sergei Isupov a investi une salle du musée pour une installation mêlant céramique et peinture.

Rossiïa !

Salle Eden

Après la Chine (2006), la Suisse (2008), les États-Unis (2010) et le Japon (2012), la Ville de Vallauris, a souhaité faire découvrir l’exceptionnelle qualité du travail de huit artistes russes : AES+F, Annouchka Brochet, Grigory Bruskin, Crocodile power, Natalia Khlebtsevich, Daria Surovtseva, Olga et Oleg Tatarintsevi et Anton Yashigin.

En effet, si les expressions « Manufacture Impériale de Porcelaine », « porcelaine de propagande » et « porcelaine suprématiste » donnent naissance à de nombreuses associations pour le visiteur, en Russie ou à l’étranger, la porcelaine russe moderne, et en particulier les expérimentations d’artistes contemporains dans ce domaine, restent pour l’Occident totalement inconnues. Pourtant, il existe un intérêt croissant des artistes russes à la porcelaine comme matériau et comme tradition ; de nombreux artistes de la génération « post-conceptuel » se tournent vers la maîtrise du matériau et le travail avec les mains.

La Biennale de Vallauris a donné à voir cette culture émergente.

Le bibelot

Maison des quartiers

Petit objet décoratif, le bibelot est une production caractéristique des manufactures européennes. Devenu le symbole de l’objet céramique industriel, impersonnel, il est aujourd’hui détourné et réinterprété par des artistes contemporains soulignant la capacité de la céramique à s’inscrire dans le champ de la création contemporaine en se réappropriant des objets qui lui sont intimement liés.

L’exposition a présenté une sélection d’oeuvres issues de grandes manufactures européennes (Lladró, Nymphenburg, Meissen), d’artistes et designers contemporains (Chris Antemann, Barnaby Barford, Wim Delvoye, László Fekete, Karim Ghelloussi Jessica Harrison, Jaime Hayon, Anne Helen Mydland, Andrea Salvatori, Vipoo Srivilasa).

Masamichi Yoshikawa

Chapelle de la Miséricorde

Le céramiste japonais Masamichi Yoshikawa façonne des oeuvres en porcelaine. Particulièrement inspiré par la céramique blanche-bleutée chinoise de la dynastie des Song (XIIe siècle), il revisite cette technique traditionnelle liée à des oeuvres fines et précises en des pièces monumentales et audacieuses. Le travail du volume dans l’espace constitue également une part importante de sa démarche artistique. Ainsi, il s’est orienté, ces dernières années, vers la création d’installations dont celle réalisée en 2004 à l’aéroport de Nagoya.

Masamichi Yoshikawa a déjà une longue histoire avec la Biennale de Vallauris : présent en 1972 lorsque le Jury remit le Grand prix d’honneur à l’ensemble de la participation japonaise, il reçoit, trente ans plus tard, en 2002, la médaille d’or. En 2014, la chapelle de la Miséricorde a accueilli une installation conçue par l’artiste.

Gustaf Nordenskiöld

Espace Grandjean

Artiste et designer suédois, Gustaf Nordenskiöld explore différentes expressions du médium céramique. Loin des codes de la céramique scandinave conventionnelle, il dépasse la frontière traditionnelle entre l’objet fonctionnel et la pièce unique pour mieux interroger le spectateur sur sa perception de l’objet. Son travail est également un questionnement autour du processus de fabrication, le laissant parfois apparaître sur l’oeuvre finale comme une mémoire de cette fabrication. Durant la Biennale, le public a pu découvrir un ensemble d’oeuvres caractéristiques de sa démarche artistique.

Un tour au jardin

Salle Jules Agard

Exposition réalisée en partenariat avec Gérard Crociani, céramiste à Vallauris.

Jeune studio de création, Claire Baudrimont et Pierre-Yves le Sonn articulent leurs recherches et leurs pratiques du design autour du partage et de l’échange des savoir-faire entre les différents acteurs du projet. Chacune de leurs créations interroge les processus et les techniques de fabrications afin d’obtenir autant que possible une simplicité dans la réalisation de leurs objets. Lauréats du prix dans la section « Design » en 2012, ils ont été invités, pour l’édition 2014, à travailler sur un projet original. Le duo de designers a imagé une collection d’objets conçue autour du jardin. Le projet s’inspire des objets usuels historiquement créés dans les ateliers de poterie de Vallauris, prenant tour à tour la forme d’une chantepleure, d’une lampe à huile, d’un brasero ou encore d’une plancha, clin d’oeil à l’art de vivre azuréen et provençal.


Illustrations




Cité balnéaire de la Cote d’Azur et Ville aux cent potiers tourisme mairie

Hôtel de Ville - Vallauris
Place Jacques Cavasse
Tél. 04 93 64 24 24

Mairie Annexe - Golfe-Juan
Avenue Aimé Berger
Tél. 04 93 63 86 93


Accueil du site | Plan du site | Mentions légales | Rss Flux RSS
Site officiel de la ville de Vallauris Golfe-Juan © 2017 | Contact