fr en it
Recherche texte intégral
Contact Numéros utiles Tourisme Agenda Billetterie

  • BLOC MENU RUBRIQUE
  • id_bloc_conf : 218
  • id_bloc_def : 21
  • id_page_def : 10
  • id_page_conf : 9
  • id_xml_zone : 3
  • id_zone_def : 86
  • lang : fr

Archives

  • 'BLOC MENU ARTICLE{id_page_conf}{id_page_trad
  • id_bloc_conf : 218
  • id_bloc_def : 21
  • id_page_def : 10
  • id_xml_zone : 3
  • id_zone_def : 86
  • lang : fr

  • BLOC CORPS ARTICLE
  • id_bloc_conf : 210
  • id_bloc_def : 20
  • id_page_def : 10
  • id_page_conf : 9
  • id_xml_zone : 4
  • id_zone_def : 84
  • lang : fr

2012

La XXIIème Biennale Internationale de Vallauris - Création contemporaine et céramique a eu lieu du 7 juillet au 12 novembre 2012.



Le concours

Musée Magnelli, Musée de la Céramique

Le concours, organisé depuis 1966, reste l’un des temps forts de la Biennale.

Depuis 2006, la formule du concours a évolué : il est désormais réservé aux artistes de nationalité d’un pays membre de l’Union européenne et trois sections sont instituées : Contenant / Design / Céramique architecturale, sculpturale ou conceptuelle afin de rendre compte au mieux de la diversité et la richesse des pratiques céramique.

Sur les 290 dossiers reçus toutes sections confondues, le Jury a sélectionné, lors d’une première session en janvier 2012, 32 artistes. Leurs œuvres ont été présentées au musée Magnelli, musée de la Céramique pendant la manifestation.

Shigeki Hayashi

Musée Magnelli, Musée de la Céramique

L’œuvre de Shigeki Hayashi est inspirée par la science-fiction, les films d’animation et le Manga.

Originaire d’une région réputée pour sa production de porcelaine domestique, il a choisi ce médium par lequel il peut exprimer au mieux ses idées artistiques. Les techniques traditionnelles sont, ainsi, appliquées à une vision moderne de l’art.

L’installation présentée à la Biennale de Vallauris, au sein du musée, intitulée OO reprend les figures déjà vues dans des séries précédentes de l’artiste. Les visages restent figés, sans expression, mais cette fois, l’armée de clones des Koz-o ou de la série Q.P, se sont débarrassés de leurs costumes de cosmonautes, pour se mettre en mouvement sur des motos.

L’hyperréalisme dans le traitement des personnages et de véhicules, souligne la parfaite maîtrise technique de la céramique dans le moindre détail. Il crée également, pour le visiteur, une sensation d’étrangeté qui interroge le devenir de notre monde.

Les arts du feu, plaisir de forme : La porcelaine contemporaine japonaise Exposition du pays invité d’honneur

Salle Eden

En complément du concours, depuis 2006, un pays est invité d’honneur de la Biennale.

En 2012, Le Japon a été choisi en raison de l’excellence de sa production céramique mais également en solidarité suite à la catastrophe du 11 mars.

L’exposition présentait sept céramistes majeurs, originaires de différentes régions du Japon, travaillant exclusivement la porcelaine avec chacun des techniques différentes. Le visiteur pouvait ainsi découvrir une vision de la production porcelaine japonaise à son plus haut niveau. Internationalement reconnus, ils ont également, en commun, un intérêt pour la forme.

L’exposition a été réalisée en collaboration avec l’institut de Sainsbury pour l’étude des arts et des cultures japonais à Norwich, Angleterre sous la direction de Nicole Coolidge Rousmaniere, directrice au Sainsury Institute et conservateur de la section japonaise au département asiatique du British Museum.

Les artistes présentés sont : Nagae Shigekazu Maeta Akihiro Kimura Yoshiro Fukami Sueharu Takagaki Atsushi Nakashima Harumi Yoshinori Ohno  

Victoria Wilmotte & friends

Maison des quartiers

Pour explorer les relations entre la céramique et le design, la Biennale de Vallauris a invité Victoria Wilmotte à concevoir une exposition.

Victoria Wilmotte a choisi de faire intervenir un groupe de designers et amis qui, tout en s’inspirant et en renouvelant le répertoire de la production de Vallauris, vont travailler autour du thème de l’objet en utilisant la matière comme un liant permettant de créer de l’objet fonctionnel. L’utilisation possible d’autres matériaux permet de souligner que la céramique n’est pas seulement un contenant mais que dans notre quotidien aussi bien que dans le mobilier, elle peut être un support.

4 projets ont été ainsi développés en lien étroit avec un céramiste (Claude Aïello, Gérard Crociani et Atelier Bleu d’Argile) et les créations ont été réalisées à Vallauris.

L’espace des métamorphoses

Chapelle de la Miséricorde

Lancée dans l’espace, la céramique, en constante métamorphose, se révèle tantôt un matériau performant aux applications insoupçonnées, tantôt se fait œuvre, miroir des interrogations qui traversent l’univers spatial. Historiquement, la céramique dès sa création s’est tout naturellement emparée des thèmes liés à l’espace mais la céramique, comme matériau, s’est également invitée à bord des véhicules spatiaux et rapidement ses propriétés mécaniques et thermiques ont en fait un partenaire permanent des activités spatiales (tuiles de protections thermiques, miroirs, électronique, etc..). C’est à ce dialogue constant entre la céramique et l’Espace que le public de la biennale de Vallauris est convié lors de l’exposition, créée dans la Chapelle de la Miséricorde par l’Observatoire de l’Espace du CNES.

L’exposition l’espace des métamorphoses, dans laquelle ont été présentés équipements spatiaux en céramique, images, œuvres historiques ainsi que créations contemporaines en céramique, est une invitation à poursuivre ce parcours réel et imaginaire dans l’espace selon trois stations : l’observation, le voyage et l’Ailleurs.  

Atelier Polyhèdre

Espace Grandjean

Ce jeune duo d’artistes, Baptiste Ymonet et Vincent Jousseaume, ont fondé, en 2004, un studio de création et de production, avec la volonté de créer une céramique design et décalée pour la table et l’objet de curiosité. Ils ont une approche transversale de l’objet entre le travail du designer, de l’artisan et du plasticien. Ils ont choisi de travailler exclusivement la faïence et de mouler à la main chacun de leur objet.

L’exposition proposait un focus particulier sur leur série la plus récente Glissement de terrain, en présentant les pièces mais également le processus créatif.  

Dessiner le vide

Salle Jules Agard

L’exposition propose de montrer comment des artistes actuels, en partant de contenants traditionnels, dépassent la simple fonction pour créer de véritables sculptures qui structurent l’espace.

Cette réflexion sur l’espace, et non plus simplement sur la fonction de l’objet, permet de souligner que les céramistes, au-delà de la nécessaire maîtrise technique, s’approprient, aujourd’hui, des problématiques contemporaines et renouvellent le répertoire des objets céramique en s’affranchissant de la limite utilitaire / sculpture.

Par ces recherches formelles, le vide prend forme et se dessine autour, entre et dans les œuvres. Ainsi, les objets dialoguent entre eux, deviennent paysages ou sculptures abstraites…

L’exposition présentera des ouvres de Ken Eastman, Lut Laleman, Barbro Åberg, SISMO, Jean-François Fouilhoux, Turi Heisselberg Pedersen, Tino Vlassopulos, ainsi que des pièces réalisées à Sèvres – Cité de la Céramique par Betty Woodman, Christian Biecher et José Lévy


Illustrations



Documents en téléchargement

CONCOURS / OEUVRES PRIMEES 2012
Type : PDF (133.9 ko)
Mis à jour le : 31 mars 2014

CONCOURS / SELECTION OFFICIELLE 2012
Type : PDF (90.1 ko)
Mis à jour le : 31 mars 2014






Cité balnéaire de la Cote d’Azur et Ville aux cent potiers tourisme mairie

Hôtel de Ville - Vallauris
Place Jacques Cavasse
Tél. 04 93 64 24 24

Mairie Annexe - Golfe-Juan
Avenue Aimé Berger
Tél. 04 93 63 86 93


Accueil du site | Plan du site | Mentions légales | Rss Flux RSS
Site officiel de la ville de Vallauris Golfe-Juan © 2017 | Contact